Journal d’un poilu

23 février 1916 Moi qui voulais tant quitter mon horrible quotidien empli d'ennui, moi qui voulais tant me battre pour ma patrie, moi qui croyais tant que cela allait être si simple, moi qui ai fait une erreur... Me voilà face à la terre de personne, pourquoi, je ne sais même plus. En moins de... Lire la Suite →

Publicités

Battue

Debout au milieu de la fosse, nous avions l'impression d'être seuls. Seuls dans la sphère imaginaire qui nous entourait, comme si celle-ci nous protégeait tels deux fœtus dans le ventre de leur mère. Mais jamais nous ne sommes protégés, pas même dans le ventre de notre mère. La musique est puissante, si puissante qu'elle est... Lire la Suite →

Clandestins

Ces âmes désenchantées philosophent La conscience est encore pesante Discours échangés La désolation semble être existante   Ces âmes désorientées s'estompent La préconscience est attirante Leurs larmes épuisées Rendent l’affliction présente   Ces âmes déphasées s’effacent L’inconscience de leur existence les condamnent Au cœur de cette brume aux éclats de jade Nécrosés par la griserie... Lire la Suite →

Aïeule

Cette douce aïeule Sera à jamais éternelle Sa force spirituelle Me rends moins cruel Chaque moment intentionnel Donne à la vie ce côté intemporel Cet être mortel Est un modèle Image par : Leonid Afremov                                         ... Lire la Suite →

Obscure-clarté

Ses paupières se lèvent, allongé sur son lit, Jean profite des  derniers rayons de soleil qui passent avec douceur sur sa peau défraîchie. Il aimerait rester encore quelques instants avachi ici mais par malheur une voix l’appelle, il décide de se lever sur le champ de manière à ne pas entrer en conflit avec cette... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑